« De la graine à la plante », on a visité les coulisses de la Graineterie du Jardin des Plantes

Mercredi 4 mars, la Graineterie du Jardin des Plantes nous proposait pour la 2ème fois une visite de sa Graineterie. Menée par un jardinier du Jardin des Plantes, cette visite nous a permis de découvrir les diverses activités du Jardin, depuis les grands arbres centenaires jusqu’à l’observation des graines au microscope.

« De la graine à la plante »... ou plutôt « de la plante à la graine »

Notre visite s’est déroulé dans le sens inverse du développement d’une plante. Nous avons commencé par visiter les plants du Jardin, puis les semis, pour finir par les graines conservées à la Graineterie.

Première découverte : les plantes carnivores du Jardin. Poussant sur des sols tourbeux, celles-ci mangent les insectes. Si on ouvre une Sarracenia, on peut même voir les insectes qu’elle était en train de digérer. Malheureusement pour ceux qui espéraient pouvoir faire disparaître les mouches de leur jardin en été, les Sarracenia et les Drosera ont besoin d’un sol très humide pour pousser... ce qui risquerait de faire venir encore plus d’insectes dans votre jardin !

JPEG - 1.4 Mo

Arme, crime et botanique ?

Ensuite nous avons vu les plants comestibles et les plants toxiques, avec des phrases à refroidir ceux qui voudraient expérimenter des décoctions sans s’y connaître : « 1 kg de feuilles tuent un cheval, alors un humain... », « 3 graines tuent un homme », « cette feuille donne un très bon goût à l’alcool, par contre si on les casse, c’est toxique »...

Notre guide semblait très porté cuisine : conseils de confitures et de salades... les échanges d’expériences culinaires ont été nombreux au cours de la visite.

JPEG - 1.3 Mo

De nombreuses anecdotes ont ponctué notre descente vers la Graineterie :
Saviez-vous que le thé vert (de Kyoto) est fait à partir de Camélias ?
Certains Camélias sentent très bon, l’un d’eux s’appelle même le Camélia Sasanqua (ça sent quoi).

JPEG - 1.3 Mo

Nous avons aussi appris à décoder les petites plaques des arbres du Jardin. « S » pour « semis », « P » pour « plant » et l’année de plantation. Et un code pour connaître la provenance.

Au pays des graines

Arrivés en bas du Jardin, nous avons découvert la fameuse Graineterie. Certains, qui imaginaient un lieu ancien et assez grand on été surpris de découvrir trois petites pièces avec un frigo, des étagères et une salle pour tamiser les graines. Un participant a partagé sa surprise : « C’est fou que toute cette nature se range finalement dans si peu d’espace ».

JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 888.5 ko

Ensuite place aux travaux pratiques. Nous avons appris comment extraire les graines au tamis. Et ce n’est pas toujours facile !

JPEG - 750.5 ko

Nous avons même eu le droit de récupérer des graines ! Reste à savoir si nous arriverons à les faire pousser...

Mathilde, coordinatrice des Visites des Coulisses