On a visité les coulisses... de Nantes sous le signe du graffiti !

Ce samedi 8 février, un groupe de vingt personnes a eu le privilège de faire une promenade inédite dans la ville de Nantes. Inédite car c’est accompagné du graffeur J-C que le groupe a pu découvrir sa ville autrement.

Cette promenade a été pensée autour du plan graff, conçu grâce à l’étroite collaboration entre Pickup Production et la ville de Nantes. Ce plan graff nous montre les murs réservés à la pratique du graffiti.

La promenade a débuté à la Station, lieu de convergence de 6 associations nantaises (l’Atelier des Initiatives, l’Afev, Europa, Vlipp, le Cinéma Invisible et Guetto Art). Les promeneurs ont pu faire connaissance avec J-C autour d’un café, d’un thé et de petits biscuits.

J-C fait partie de plusieurs crew de graffeurs et du collectif 100 pression, avec lequel il graffe sous le blase de The Blind. Il est connu pour ses graffitis pour aveugles qui sont visibles dans le monde entier. En ce moment The Blind et le collectif 100 Pression exposent à Pol’n dans le cadre du festival Hip Opsession.

Après s’être présenté et répondu à quelques questions sur l’Histoire du graffiti, J-C emmène le groupe de promeneurs dans une zone abandonnée, rue des Usines, dans laquelle quelques façades de vieilles bâtisses restent debout tant bien que mal, décorées de centaine de graffitis.

JPEG - 397.2 ko

J-C explique aux promeneurs les noms des différents types de graff et les codes à respecter entre graffeurs.
Malgré la pluie, le vent et le froid, le groupe prend le temps de découvrir cet univers, de se balader dans cette zone méconnue qui regorge de magnifiques fresques et autres graffitis.

JPEG - 773.3 ko

Après cette première étape, le groupe se dirige vers le quai Hoche pour observer le mur juste au bord de la Loire sur lequel règnent les signatures de quelques graffeurs.
Pour finir, direction Pol’n pour voir l’expo Street Art du collectif 100 pression. Pour cette exposition les graffeurs ont joué avec la frontière entre graffitis et art contemporain. Une exposition bluffante mélangeant graff, sérigraphie et installations, visible jusqu’au 8 mars.

JPEG - 392.5 ko

Crédits photo  : Bastien Aubert.

Pour en savoir plus :