On a visité les coulisses… de la Maison Radieuse de Rezé !

Longtemps le plus haut bâtiment de Nantes Métropole, la Maison Radieuse de Rezé est une des 5 Unité d’Habitation construites par Le Corbusier à partir des années 1950. De l’extérieur, elle ressemble à une barre d’immeuble comme les autres… Mais il n’en est rien !

Pendant la période d’après-guerre, beaucoup d’habitation sont détruites. Il faut reconstruire vite et plutôt que de construire des grands lotissements, Le Corbusier propose une Unité d’Habitation en hauteur, pour loger le plus de monde possible dans une superficie réduite. L’inventeur des barres HLM, me direz-vous ? Pas tout à fait !

JPEG - 848.9 ko

Le Corbusier parle de « Cités-jardin verticales », permettant de libérer les espaces verts autour des habitations et construites autour de 3 joies essentielles à l’être humain selon lui : le soleil, l’espace et la verdure.

La Maison Radieuse de Rezé est entourée d’un parc de 6 hectares. Comme toutes les Unités d’Habitation de Le Corbusier, elle est montée sur pilotis, pour qu’on puisse traverser physiquement le bâtiment et voir ce qui se passe de l’autre côté. Son orientation est stratégique, pour que les façades soient ouvertes sur l’est et l’ouest.

Pendant nos 2 heures de visite, notre guide nous a fait découvrir toutes les particularités de ce bâtiment hors-du-commun. Bien plus qu’un immeuble d’habitation, c’est toute la philosophie de Le Corbusier qui s’expose dans ces couloirs, qu’on appelle des « rues », une philosophie de l’échange entre voisins et de la création d’une communauté d’habitants vivants dans le même « village ».

JPEG - 794.3 ko

Moins riche que sa sœur de Marseille, la Maison Radieuse de Rezé n’a pas de galerie commerçante ou de piscine, mais elle comprend quand même une bibliothèque, ainsi qu’une école maternelle sur son toit, toujours en activité ! Les associations d’habitants sont nombreuses, qu’elles soient culturelles, sportives ou de travaux manuels. Les appartements vont du studio au T6, et peuvent être totalement transformés par les propriétaires, tant qu’ils ne touchent pas aux façades classées monument historique !

On découvre un appartement témoin, meublé dans le style des années 1950, dans lequel tout est pensé pour gagner de l’espace, comme dans un paquebot : des parois coulissantes entre les chambres, un placard à casseroles dans l’espace perdu de la hotte et même une cuisine ouverte, une petite révolution à cette époque. Si tout cela nous paraît un peu daté, c’était considéré comme un grand luxe à l’époque !

JPEG - 1.1 Mo

Pour ces Unités d’Habitation, Le Corbusier est même allé jusqu’à inventer sa propre unité de mesure, basée sur la taille d’un homme d’1m86 (ce qui était considéré comme très grand dans les années 1950 !) et sur le nombre d’or. Bien que leurs structures tout en béton ne soient plus vraiment au goût du jour, les différents principes appliqués aux Unités d’habitation de le Corbusier lui ont permis de créer des bâtiments cohérents, qui dégagent une certaine harmonie.

Pour en savoir plus :

  • Maison Radieuse
    Boulevard Le Corbusier – 44 400 Rezé
    Visites guidées organisées par la mairie de Rezé toute l’année, sauf les jours fériés, le mercredi à 16h et le samedi à 11h. En juillet et août, visite supplémentaire le vendredi à 16h.
    Tarifs, renseignements et réservations au 02 40 84 43 84 (individuels) ou 02 40 84 43 60 (groupes de 15 personnes minimum).