On a visité les coulisses de la Maison de la Poésie...

Le jeudi 25 février, nous avons été visiter la Maison de la Poésie. Nous avons été accueillis par Richard, en charge de la communication et de la médiation culturelle.

Présentation de la Maison

Située au dessus du Café Cult’ dans une magnifique maison d’époque médiévale, la Maison de la Poésie permet aux Nantais de découvrir la poésie contemporaine. Des lectures publiques sont notamment programmées tous les 15 jours pour permettre d’appréhender une œuvre et d’échanger avec son auteur. Ces présentations peuvent prendre des formes très différentes. Une bibliothèque de plus de 10 000 ouvrages est également accessible pour toute personne qui s’abonne. Cette collection est l’une des plus importantes de France sur la poésie contemporaine.

JPEG - 1.4 Mo

Depuis cette année, le lieu unique accueille des lectures publiques, avant elles se faisaient uniquement au Pannonica, scène de jazz incontournable à Nantes. Le mélange jazz d’improvisation et poésie contemporaine a permis de proposer de belles soirées créatives.

Les actions culturelles

La Maison de la Poésie travaille dans le milieu scolaire. L’idée est de proposer aux enfants au moins une fois de la poésie contemporaine dans leur parcours scolaire. Deux auteurs sont choisis pour intervenir auprès des enfants : un sur un projet court, environ un mois de travail, et un autre sur un projet long, au moins 3 mois de travail. Il faut que l’auteur est la capacité de travailler avec un public scolaire. Les auteurs vont dans les classes pour faire une lecture publique. Pour aider les jeunes à écrire, des ateliers de « tweeterrature » sont également mis en place. Les enfants s’amusent en rédigeant un texte avec seulement 140 signes.

L’action culturelle s’étend également au milieu carcéral. Des ateliers d’écriture sont proposés dans les maisons d’arrêt.

Festival Midi Minuit Poésie

La Maison de la Poésie organise tous les ans le festival Midi Minuit Poésie. Une trentaine d’auteurs est invitée et de nombreuses lectures publiques sont organisées (de midi à minuit), accompagnées de rencontres avec le public.
Toutes les lectures publiques sont enregistrées dans le cadre de ce festival mais aussi tout au long de l’année. La Maison de la Poésie dispose dans ses archives de tous ces enregistrements depuis sa création.

JPEG - 1.5 Mo

 « - Est-ce que vous disposez d’un fond en langue étrangère ? », demande un participant.
« - Très peu, mais nous invitons de nombreux auteurs étrangers traduits en français. » 

Ce sont un peu plus de 2000 petits éditeurs qui, aujourd’hui, aident à diffuser la poésie contemporaine.

La Maison de la Poésie est également un centre ressource pour guider des jeunes auteurs qui voudraient commencer à être publiés dans des revues.

Fabienne Yvert, auteure, plasticienne et éditrice

JPEG - 1.5 Mo

Richard nous a présenté le travail de l’auteure Fabienne Yvert. Elle a notamment brodé des textes sur des canevas et réalisé des tourniquets de ses poèmes. Ses ouvrages expriment ses galères dans la vie (avec sa famille, la CAF...).

JPEG - 1.5 Mo

Nous avons conclu cette soirée en assistant à la performance de cette artiste : « Pourquoi l’horizon ne suit pas la barre tordue du balcon », représentation conçue avec la complicité de Virginie Rochetti, scénographe-plasticienne, et du photographe Xavier Pinon. Le projet s’articule autour d’un livre de Fabienne Yvert, Par la fenêtre, qui décrit les faits et gestes d’une voisine. Allongés sur des coussins dans la salle de conférence du lieu unique, nous avons été ravis par ce spectacle haut en couleurs, plein de jeux visuels, d’humour… magique et poétique !

Fanny, coordinatrice des Visites des Coulisses