On a visité les coulisses… des Jardins Eclectiques

L’EclectiC Léo Lagrange nous a proposé de flâner dans ses « Jardins Eclectiques » au fil d’une des 5 promenades créées par des jeunes de 16 à 25 ans autour du quartier mosaïque de Nantes Nord, comprenant nombre d’espaces verts.

Au cours de ces 5 promenades en compagnie de Simon Prud’homme, photographe et Benjamin Thomas, créateur sonore, les jeunes se sont prêtés à une expérience interactive et sensorielle, en capturant au fil de leur flânerie des instantanés photographiques et des enregistrements sonores, pour réaliser un guide de promenades sensorielles et inattendues.

Nous avions rendez-vous pour découvrir la balade « les Renards », en compagnie de deux jeunes à l’origine du projet ainsi que M. Huet, agent du Service des Espaces Verts de la Ville de Nantes.

Point de départ

Rendez-vous était pris à 16h à l’arrêt de tram de la Bourgeonnière. Mauvaise nouvelle : M. Huet, l’agent du Service des Espaces Verts de la Ville de Nantes qui devait diriger la visite, a annoncé à la dernière minute qu’il ne pourrait pas être présent. Bonne nouvelle : il n’a pas l’air de pleuvoir ! Nous nous sommes donc dirigés vers le point de départ de la balade, guidés par Bahia, la chargée du projet à l’EclectiC.

1.

JPEG - 1.9 Mo

La balade commence et nous sommes très vite entourés de grands espaces verts. Nous passons le long d’un jardin collaboratif pour les familles du quartier. Une journaliste de Presse Océan nous accompagne sur le début de la visite, pour recueillir nos sentiments à la vue de cette coulée verte, située à deux pas d’un arrêt de tramway.

2.

JPEG - 1.8 Mo

Le parcours nous fait quitter le cours du Gesvres quelques minutes, le temps de traverser la voie rapide sur le boulevard Martin Luther King. Cette brève étape passée, nous sommes rapidement replongés au milieu des arbres et des marécages.

Alors que le chemin longe pendant quelques centaines de mètres le périphérique de Nantes, nos oreilles ne perçoivent quasiment pas le bruit des voitures et des camions. Au contraire, nous sommes attirés par le chant des oiseaux, le craquement des glands sous nos pieds ou encore le bruit de l’eau qui nous accompagne.

Sans nous en rendre compte, nous avançons d’un bon pas, emportés par nos discussions, et Bahia doit nous rattraper plus d’une fois pour nous faire remarquer des endroits sur le parcours.

3.

JPEG - 1.3 Mo

La balade se termine, au regret de beaucoup, qui se voyaient bien poursuivre cette expérience pendant quelques kilomètres.

Nous nous sommes donc dirigés vers la Mano, où se tenait l’exposition photo et sonore des Jardins Eclectiques, pour clôturer cette après-midi nature et revigorante.

Lucille - Chargée des Visites de Coulisses