On a visité les coulisses du Pannonica...

Le 18 novembre 2015, nous sommes partis découvrir le « Pannonica », scène de jazz et de musiques improvisées emblématique de la ville de Nantes. Julien Jumeau, chargé d’action culturelle, pour Nantes Jazz Action, nous a fait découvrir les coulisses de ce lieu unique !

L’association Nantes Jazz Action

Julien nous a raconté que le Pannonica est une salle municipale qui a ouvert ses portes en 1994. Elle est utilisée de façon majoritaire par l’association Nantes Jazz Action (Naja) pour organiser de nombreux concerts de jazz et de musiques improvisées.

JPEG - 1.5 Mo

L’association Naja a investit le lieu il y a 20 ans. A l’origine, cette salle était un cinéma paroissial, qui a été configurée par la suite pour accueillir de la musique jazz. Le Pannonica est utilisé pour organiser des concerts, pour le déroulement de certaines actions culturelles, mais aussi des expositions de photographies et de peintures. L’association essaye ainsi de faire vivre le lieu d’une autre manière et cela permet également d’habiller la salle lors des concerts.

JPEG - 1.5 Mo

 « - Combien de personnes travaillent à l’association Nantes Jazz Action ? », demande un participant.
« - 6 personnes y travaillent : une chargée de production, un chargé de communication, un chargé d’action culturelle, une chargée de la billetterie et de la comptabilité, un administrateur et un directeur qui est aussi programmateur. » 

La salle de concert

Nous sommes ensuite rentrés découvrir la salle et nous avons pu admirer sa configuration cabaret. Julien nous a expliqué que cette formule était la plus habituelle pour le Pannonica. Ainsi, la salle peut accueillir 140 personnes. Lorsque les soirées sont plus dansantes, elle est aménagée pour mélanger des places assises et debout. En tout la salle peut atteindre 200 places debout.

JPEG - 1.5 Mo

Des concerts pédagogiques sont proposés aux enfants et aux adolescents pour les initier au jazz. Naja fait aussi de l’accompagnement de projets pour travailler la technique son, lumière et la scénographie lors d’un concert.

L’association travaille avec de nombreuses personnes dont des techniciens sons et lumières, salariés de la ville de Nantes.

Les coulisses et une journée type

Le Pannonica a des coulisses communes avec la salle Paul-Fort au quelle elle est accolée. Cela comprend des loges ainsi que des douches, lavabos, toilettes et tout ce qu’il faut pour que les artistes se sentent à l’aise avant le concert.

Julien nous a raconté une journée type du déroulement d’un concert. Il nous a expliqué que les journées commençaient très tôt. Le matin, sont installées les enceintes notamment pour construire « la façade » puis les lumières sont mises en place pour installer « le plan de feu ». En même temps se déroule le « run », c’est à dire qu’on va chercher à l’aéroport ou à la gare les artistes pour les amener à la salle. Puis l’après-midi se déroule la balance pour effectuer les tests sons. Nantes Jazz Action prévoit au moins 2h de balance. Un catering est aussi servi aux artistes, on leur sert à manger et à boire pour qu’ils se restaurent. La billetterie s’assure que les réservations sont fermées et vérifie ensuite la liste des invités. Vers 18h30 se présente un temps de pause pour tous, puis à 20h30 les portes s’ouvrent au public.

La Pannonica a été pendant un moment une salle de danse, donc les membres de l’association essaye de développer le coté club du lieu.

JPEG - 1.5 Mo

 « - Quelle forme de jazz est proposée au Pannonica ? », questionne un participant.
« - Majoritairement nous programmons du jazz contemporain avec des groupes actuels européens. Mais nous organisons aussi des rares soirées "jazz patrimoine". Dans le cadre du festival HIP OPsession, Naja propose un spectacle de jazz hybride. » 

Julien nous explique aussi qu’ils essayent de trouver des nouvelles formules pour amener un public plus large à s’intéresser au jazz et venir assister à des concerts. Le groupe "Oxyd" qui reprend des morceaux du groupe Nirvana, va bientôt se produire au Pannonica !

La visite s’est conclue par une initiation à l’histoire du jazz et un temps d’échange très intéressant s’est ensuite déroulé entre les participants.

  • Plus de photos de cette visite sur notre page facebook ! Fanny, coordinatrice des Visites des Coulisses