«  A cœur ouverts et à gorges déployées »

Cette pièce est un texte peu connu de Pierre Desproges. Il est joué ici par un trio de comédiennes : Marie Anger, Pauline Potel et Emilie Rival de la compagnie Gulliver. Débats et démonstrations sont au programme pour nous aider à « reconnaître les cons », « déprimer des majorettes », « définir le chemin le plus court entre deux points » ou « déclencher une guerre franco-française ». Les répliques sont totalement absurdes mais tellement drôles.

Sur scène trois « scientifiques », un paravent et un frigo en guise de boîte à accessoires. Les gags et les répliques s’enchaînent ne laissant de répit ni pour nous ni pour elles. Elles sautent, crient, dansent,... Et même quand l’une d’elle se cache derrière le paravent pour changer de tenue, elle ne manque pas d’interpeller, de donner son avis ou de commenter les réflexions en cours. Le trio est pétillant,dynamique et fonctionne très bien. Les trois comédiennes sont complémentaires ; chacune ayant ses petites caractéristiques : l’une a des mimiques « étonnantes », l’autre un sérieux qui rendrait crédible la moindre théorie farfelue et la troisième incarne aussi bien une petite vieille, une secrétaire trilingue ou une majorette.

Dans la salle, les rires sont au rendez-vous. Un spectacle qui donne un coup de peps en ce WE pluvieux de décembre.

Ingrid