« Chut Monique ! » une invitation à vivre l’instant présent

Un dimanche après-midi, accompagnée de deux amies, je vais voir « Chut Monique » au Théâtre du Cyclope. Nous attendons dans le hall pour entrer dans la salle, C’est alors que Monique entre avec ses yeux curieux et un grand sourire. Elle se mêle au spectateur, elle vient à notre rencontre, « Comment ça va ? Qu’est qui vous amène ? ». Mon amie n’ayant rien lu du spectacle initie la conversation spontanément sans penser qu’il s’agit du début du spectacle ! Du jeu nous allons vers la sincérité de la rencontre.

Nous entrons en salle et voilà que nous découvrons Simone, elle fait des pas de danse classique sur scène. Nous assistons à la retrouvaille de ces deux amies qui sont bien différentes. Monique, joviale, bavarde, spontanée, Simone quant à elle, est posée, calme, nostalgique. Se dessine alors un duo contrasté qui se rapproche d’un duo clownesque.
Bien qu’elles soient différentes, l’harmonie et l’équilibre apparaît lorsqu’elles jouent ensemble. Monique à la guitare électrique incarne la modernité, Simone à la harpe rappelle l’héritage historique de la musique. C’est une association originale, douce, rythmée.

La rencontre de ces deux personnages va nous raconter le plaisir de vivre le moment présent et de donner vie aux mots. Monique aime parler, elle fabule, elle raconte des histoires d’amour, des histoires drôles, des explications fantaisiste. La spontanéité du personnage évoque la créativité de la parole à chaque instant. Lorsque Monique et Simone slament et chantent, elles font résonner les mots en les répétant, en les associant « Mitomane, Minotaure, Mythologie... ». D’ailleurs Monique dit en parlant des mots « il était là, dans ma bouche, caché comme un trésor » !

Ce spectacle avec un grain de folie, est une invitation à raconter pour transmettre, raconter pour rêver, raconter pour partager, raconter pour rire, raconter pour vivre le moment présent !

Elsa Bonneau