CINEMA D’HIER ET D’AUJOURD’HUI

Du mois de décembre 2015 jusqu’à mi-janvier 2015, le Cinématographe proposait une rétrospective « Cinéma d’hier & d’aujourd’hui ».

Le Cinématographe, situé rue des Carmélites, juste à côté du château des Ducs de Bretagne, est le plus vieux cinéma de la ville ; il projette des films depuis 1908. Aujourd’hui c’est un cinéma art et essai, c’est à dire qu’il propose des œuvres cinématographiques ayant un caractère novateur, présentant d’incontestables qualités, un intérêt artistique ou appartenant à notre patrimoine historique.

C’était la toute première fois que je franchissais le seuil du Cinématographe, et j’avoue avoir été intensément bluffé, et séduit par son côté rétro, vintage, presque mythique. J’avais la déchirante impression de me trouver entre un hangar aux étranges allures de grotte et un splendide palace de la Renaissance. C’était puissant, troublant, excitant. Immédiatement, j’ai compris que le voyage commençait là.

La programmation de cette rétrospective proposait une large gamme de films datant du siècle dernier, certains particulièrement étranges tel que « The Thing » (USA, 1982 – film de John Carpenter, avec Kurt Russell, T.K. Carter, Wilford Brimley), d’autres n’ayant plus rien à prouver tel que « Les Oiseaux » (USA, 1963 – film d’Alfred Hitchcock, avec Tippi Hedren, Rod Taylor, Suzanne Pleshette). Tous ces films, qu’il s’agisse de « Joe Hill » ou de « The maggie », présentent un intérêt cinématographique exceptionnel.

Je vous conseille fortement de faire un tour au Cinématographe ; venez découvrir cette salle hors du commun, sa programmation formidable et ses films appartenant à notre patrimoine historique et culturel.

Tim