Concert de Dasson au Nouveau Pavillon

Sur les conseils de la chargée de communication venue nous parler du Nouveau Pavillon à l’Atelier des Initiatives, je suis allée voir le concert de Dasson. Il s’agissait de chants Séfarade et Breton ainsi que de percussions.
J’ai invité mon ami afin de partager ce moment. Nous sommes tous les deux nouveaux dans la région, nous ne connaissions donc pas le Nouveau Pavillon. Nous sommes venus en tram, pour 20h, et j’avoue que nous avons eu du mal à trouver la salle. En effet, il faisait déjà nuit noire et nous n’avons pas trouvé de signalétiques précises, ni de réelle pancarte montrant où se trouvait l’entrée de la salle. Après avoir fait le tour du pâté de maison, nous avons donc suivi des personnes s’y dirigeant.

Nous avons pris place, et nous étions d’abord très enthousiastes en voyant le nombre considérable de percussions présent sur scène. Nous nous sommes laissés aller à cette ambiance feutrée et conviviale car la salle est réduite, conservant une proximité avec les artistes. Nous avons découvert le chant Séfarade qui nous a beaucoup plu. La chanteuse avait une voix magnifique, envoutante, sublimée par le violoncelle qu’elle maniait à la perfection. En plus, les percussions l’accompagnant, c’était une réelle invitation au voyage. Chacune des percussions utilisées venait des quatre coins du monde, chaque sonorité nous emmenait en Inde par exemple avec les tablas…

Le seul bémol mais qui est aussi une découverte est le chant Breton. En effet, nous ne connaissions pas cette langue, et nous n’avons pas accroché à ses sonorités. Nous avons même pensé que le mélange ne fonctionnait pas. C’est un avis qui n’engage que nous, mais donc c’est bien ce que nous avons pensé. Bien entendu ce n’est qu’un avis esthétique et personnel, et cela n’enlève rien au charme du lieu et à sa belle salle chaleureuse.

Chloé