Dans le boom-coeur du Piano’cktail

Vous n’imaginerez jamais ce que ce soldat a fait pour survivre dans les tranchées de la Grande Guerre ... Pour le savoir, lisez cet article (ou tapez 14-18) !

À l’occasion du centenaire de la 1ère guerre mondiale, la twittosphère a encore su frapper fort sur la toile de front. Voici mon top 3 des hommages les plus émouvants.

Top1. La Fi Darlane : « 600 ans après la #guerre1418 à l’arc de triomphe , on n’oublie pas. Les poilu.e.s se sont battu·e·s pour nous, pour notre pays qui est si beau. C’était un sacrifice pour le futur. Merci Peace »
Top2. JacquesPanther44 : « wesh tout le monde parle du pont de Gènes mais personne se souvient de l’assassinat du viaduc de Sarajevo en 1914 #rip »
Top3. Jess6ca : « le plus poilus pour mwa c’est Sébastien Chabal #jlepensedoncjledis »

Bienvenus dans l’open space du lol, des non sens et des quiproquoi ! On ne s’en lasse pas, c’est frais, c’est innocent et c’est parfois même presque gênant …

Mais à quel moment ont-ils décroché des cours d’histoire-géo ? Peut-être lorsque madame Michelin a décidé d’être naturellement chiante ? Ou bien quand ils commençaient à s’endormir pendant le dernier cours de 17h ? Des exemples bien sympas sur les failles d’un système scolaire français obsolète avant même l’obsolescence programmée …

Alors, au lieu d’écouter les monologues infinis de certains professeurs, ne faudrait-il pas économiser sur les 12 cahiers 24x32 à grands carreaux obligatoires et aller voir des spectacles ?

Ça tombe bien, car j’ai une suggestion pour tous les CPE de France : dans le cadre du chapitre sur la 1ère guerre mondiale, emmenez vos élèves assister à « La plaine était bleue » de Bruno Buffoli (en tournée dans tout l’Hexagone) et préparez leurs une fiche de travail !

Au fil d’un récit impeccablement conté, ils pourront ainsi déterminer tout le vocabulaire utilisé à l’époque : tranchée, boche, pinard, etc. Ils reconnaîtront les habits de guerre grâce aux images d’archive en vidéo XXL (libre cours à leur imagination quant aux couleurs). Ils s’amuseront à discerner les odeurs de boue ou de mercurochrome accompagnant l’histoire. Ils mémoriseront sans doute quelques lieux de bataille tel que Verdun (du 2en1 pour le prochain cours de géo !). Éventuellement, ils s’amuseront des problèmes de poux des soldats et ils pleureront aussi leur désarroi face aux massacres de leurs camarades …

Avec ce cours d’1h10, même les collégiens les plus wesh obtiendront large la moyenne au Brevet ! Et avec un peu de chance, ils auront aussi l’air moins con sur les réseaux sociaux !

Camille Heebie, a kiffé é spr mintenan ke vous etes plus au couran de cé qui cé passai dans le passai