Denis Plassard chorégraphie la folie

Avec « Chalet 1 », Denis Plassard signe un chœur chorégraphié relatant les pensées de Jean Martin, un patient interné à la Salpetrière.

Ici nous sommes bien loin d’un chalet douillet de montagne, car le titre de ce spectacle fait référence aux petites maisons d’isolements des « grand agités » de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière.

JPEG - 19.8 ko

Chalet 1, c’est d’abord un livre :

Denis Plassard, metteur en scène, chorégraphe et interprète cherchait un thème pour sa nouvelle création qu’il souhaitait sous la forme d’un chœur chorégraphié. C’est tout naturellement que le roman inquiétant d’André Baillon s’est imposé à lui. Dans ce livre, à mi chemin entre texte romancé et autobiographie, André Baillon auteur belge du début de XXe siècle , nous raconte sans détour et avec beaucoup d’humour, l’expérience de son propre séjour à la Salpetrière (en 1923). Il nous raconte sous le pseudonyme de Jean Martin son quotidien avec les infirmiers, les autres patients à « La Pepette », comme l’appelle ceux qui y vivent ou y travaillent. Je m’attendais à un monologue terrible sur l’incarcération d’un homme dans une maison de fou et au lieu de ça, Jean Martin semble y vivre comme dans une résidence hôtelière.

JPEG - 12.9 ko

Chalet 1, c’est aussi une pièce chorégraphiée à trois acteurs :

Pour conter ce récit poignant, Denis Plassard s’est associé à deux comédiens. Tous trois se présentent face aux spectateurs dans les mêmes habits, sur trois tabourets identiques. Ne cherchez pas le décor, il n’y en a pas… et c’est tant mieux, car ces trois comédiens interprètent à merveille et chacun à leur manière Jean martin. Leurs voix se mêlent, s’entremêlent et se répondent. Il s’agit ici d’un véritable dialogue à trois, une incroyable chorégraphie, sans pointe ni salto (Denis Plassard possède une formation en danse classique et contemporaine), rien que des mouvements simples, du quotidien, mais savamment orchestrés et millimétrés. C’est bien trouvé, magnifiquement joué, le résultat est passionnant, loin de la caricature de la folie.

Gaëlle Cordelle

  • Vous trouverez le livre d’André Baillon « Un homme si simple et Chalet 1 » aux éditions Cambourakis.
  • A ne pas manquer : les prochains spectacle de Denis Plassard, artiste associé de d’Onyx-La Carrière, nous aurons donc l’occasion de le retrouver la saison prochaine !