ELF, la pompe Afrique. Petit traité de mentologie en version citoyenne.

Une leçon d’histoire et de politique, au travers d’un retour théâtralisé sur l’un des plus grands procès à scandale français du XXème siècle. Un sujet au combien d’actualité en cette période électorale. Un spectacle duquel on ne ressort pas indemne, un peu comme mazouté par les lâchetés humaines.
Le 10 mai 2017 dernier au théâtre ONYX de St Herblain.

Ce qui nous attendait :
Histoire - Politique / Justice - Journalisme / Économie - Industrie / Finances - Manigances...
ET rires, de toutes les couleurs !

Un baril-pupitre, Elf.
Une mise en scène symbolique pour un procès tout sauf anecdotique.
Des gros sous, évoqués par des mots "de chez nous". " Bonus", "abonnement" : votre service clientèle téléphonie ?!! Non une "cuisine" interne nommée par des termes familiers, désignant une réalité qui nous dépasse Total-ement (!).
Reprenons la leçon Un baril à 1$ x 300 000 000 de consommateurs à 4 roues = de beaux financements de partis politiques français (tous sans exceptions), de chefs d’états et politiciens (du monde entier).
L’universalité de la situation fait sourire : un bel exemple de la capacité humaine à collaborer, au delà les nationalités.
Voyons le positif, dans ce traité de mentologie (cf. le Nobel Damasio) : l’être humain est donc capable de grandes choses pour remplir les caisses [noires], favoriser les transferts [illégaux et non de savoirs !], et traiter des "affaires générales" d’une société [anonyme mais bien connue] nationale.
Un grand MERCI... ! ...M.Lambert... Pour ce rôle. Pour ces rôles, drôles. Joués avec brio. En solo. Mais avec toute notre attention. Maintenue en tension par les nombreuses révélations.
Un retour sur notre héritage républicain démocratique, pathétique, emprunt de Françafrique/fric.

Ce spectacle est aussi un livre, qui reprend le scénario, 100% vrais, 100% bio... ELF, la pompe Afrique.

JPEG - 10.9 ko

Ce avec quoi nous ressortons :
* amertume au-delà du rire premier
* écœurements, réciproques et partagés
* instantanéité de la mémoire collective et citoyenne
* gratitude pour ce rappel essentiel de magouilles institutionnelles...
Un appel au parti de la neutralité (?), le BLANC, du linge propre, non souillé, par l’or noir et ses oiseaux de paradis... fiscaux !

Adeline