Fatoumata Diawara nous ensorcelle et nous entraine dans la danse

Voix de la chanson africaine moderne, Fatoumata a démarré sa carrière au théâtre et au cinéma. sa filmographie est aussi longue que sa participation à divers projets musicaux. Petite anecdote surprenante, elle a tourné pendant 6 ans avec Royal de luxe, compagnie nantaise bien connue.

Fatoumata Diawara arrive sur scène longiligne dans sa tenue multicolore chatoyante avec sa guitare électrique à la main. Elle porte une robe en tissu wax, de nombreux bijoux colorés et une coiffe en tissu majestueuse.
Ses premières chansons sont calmes. Sa voix puissante et claire nous entraine dans son univers. Fatoumata chante l’Afrique, les traditions et la libération de la femme africaine.
Sa musique malienne mêle des rythmes blues et jazz avec la présence d’un clavier et d’une batterie.

Au fur et à mesure du concert, Fatoumata retire ses couches de vêtements. Elle découvre ses longues tresses noir et rouge avec des coquillages. Elle se met à danser et à faire danser toute la salle debout pour l’applaudir. Le final de son show est explosif et plusieurs personnes montent sur scène et se déhanchent face au public survolté !

Célia

  • Le CD de Fatoumata Diawara sort en avril : je cours l’acheter.