Humour, malice et rébellion

Incorrections du monde contemporain – L’écume des mots

La salle du TNT est clairsemée, peu de monde à 19h dans cette salle chaleureuse du quartier des Olivettes.

Moyenne d’âge du public : 60 ans. A quelle sauce vais-je être mangée ?

Et la comédienne entre en scène. Elle décortique avec malice le monde qui l’entoure, et ce soir-là les publicités reçues dans sa boite aux lettres, écrit des lettres aux services clients, en espérant une réponse, un peu d’humanité dans ce monde qui tend vers la normalisation, les process, les machines…

Elle est touchante, drôle, et pousse à réfléchir. Étant plus jeune, je me suis moi-même cassé la tête pour anticiper les réponses à ce type de courrier : anticiper chacune des demandes, créer une procédure, pour réduire le temps de production et de réflexion de la personne chargée de lui répondre… Prise de recul, et rires.

La robotisation, la fin des rapports humains, mais la poésie malgré tout, et la joie de découvrir une comédienne loufoque et que l’on a envie d’écouter, encore, encore et encore, raconter ses histoires, les courriers qu’elle a écrits, et toutes les idées qui lui sont venues pour faire réagir la personne qui lira son courrier, se trouvera derrière son guichet ou lui répondra du fin fond de sa hotline.

Lucie