Ibrahim Maalouf - Une musique sans frontières

Pourquoi lire un article sur un artiste qui est déjà passé dans votre ville et qui n’y repassera pas d’ici quelque temps ? Après tout, ce n’est qu’un article parmi tant d’autres. La renommée d’Ibrahim Maalouf n’est désormais plus à faire ! Allez, vous n’avez pas envie de savoir comment ça s’est passé ?

Ibrahim Maalouf a remporté, le 14 février 2014, la Victoire de la Musique dans la catégorie « Musique du Monde ». Il s’agit du premier groupe instrumental, depuis la création des Victoires de la Musique en 1989, a remporté un prix lors de cette cérémonie. Pour le trompettiste virtuose, il s’agit d’une véritable « victoire des instrumentistes ».

PNG - 1.4 Mo

UNE MUSIQUE. UN TOUT.

Ibrahim Maalouf est, sans conteste, un incroyable et talentueux maître de la trompette et un excellent chef d’orchestre : sa musique forme une unité, un tout. Un tout où de très nombreuses influences viennent se mêler. Un brin de jazz par-là, une pointe de funk par ici, quelques airs de pop, de musique orientale encore de musique celtique en passant par le rock et le hard rock. Oui la musique d’Ibrahim Maalouf est une musique métissée construite sur des influences incroyablement diverses.
Ses musiciens participent à cette unité grâce à leur grande complicité. Sur scène on retrouve quatre trompettes (en plus de celle d’Ibrahim Maalouf), une basse, une batterie, une guitare et un clavier qui accompagnent le virtuose et forment un ensemble. A cette idée, la première image qui m’est venue est celle d’un corps. Imaginons que la batterie tient place de cœur, la basse est le sang qui coule dans les veines, la guitare comme tête, le piano serait la peau et la trompette d’Ibrahim Maalouf la voix. Les quatre autres trompettes seraient l’écho de son âme. Ils forment ensemble un corps qui s’exprime pleinement.

Sa musique ne peut avoir d’étiquette malgré le fait qu’elle soit le plus souvent catégorisée en musique « jazz ». Après tout, le jazz n’a-t-il pas reçu et donné autant d’influences ?

RACONTE-NOUS UNE HISTOIRE

Très bon orateur, Ibrahim Maalouf est drôle et a un sens de la mise en scène impeccable mais ses meilleures histoires nous sont racontées à travers sa musique. Elle varie entre des temps calmes, poétiques et des temps beaucoup plus puissants, plus énergiques. Le musicien nous raconte sa vie, ses rencontres, ses peurs et ses espoirs. Sa trompette est sa voix. Une voix qui nous transperce sans nous laisser indifférent car, nous le savons, tout le monde aime les histoires.
Découvrez l’histoire de Lily, sa fille Ici

Le concert d’Ibé (comme il aime se nommer lui-même) était complet. Et quelle chance j’ai eu de pouvoir y assister : un véritable spectacle pour les yeux et les oreilles. Une puissance communicative et une poésie à la portée de tous. L’artiste émeut par son talent, l’homme touche par sa simplicité.

UN FINAL ET DES SURPRISES

Après son mythique morceau «  Beirut », qui est le morceau qu’il a le plus joué nous dit-il, nous voilà presque au terme du concert. Il nous apprend alors que sa tournée dans plus de 150 pays arrive à sa fin et qu’il nous a réservé quelques surprises. Et quelles surprises, nous n’avons pas été déçus du voyage ! Entre les musiciens du Bagad du Bout du Monde et ceux de l’école de musique de St Herblain, un véritable orchestre s’est construit sur scène, devant nos yeux. Plus d’une trentaine d’instruments chantants ensemble et dirigés d’une main de maître par le génial trompettiste-chef d’orchestre.
Car non seulement artiste de talent, Ibrahim Maalouf enseigne et partage sa passion. Sa générosité exulte à travers son corps, sa trompette et tous ces musiciens invités. Ibrahim Maalouf et sa musique libèrent les mêmes ondes de partage et d’ouverture pour aller au-delà de toute frontière. Ibrahim Maalouf n’hésite pas à convier des musiciens amateurs afin d’enrichir davantage sa musique. Une influence de plus pour cette musique dont le métissage n’est plus à prouver.

Un final d’une vive émotion que nous n’aurons peut-être plus la chance de revoir. Merci à toi Ibrahim Maalouf et merci à tous ces musiciens de talent qui nous permettent de vivre d’intenses instants.

PNG - 677.7 ko

Si vous avez l’occasion de passer dans la même ville qu’Ibrahim Maalouf, ne vous posez pas la question trop longtemps : courez-y ! Laissez tomber l’étiquette du jazz et pénétrez l’univers métissé d’une musique sans frontières.

°Coline°