Inüit, ça réchauffe !

C’est l’hiver, il fait un froid polaire : ça tombe bien je vais voir Inüit en concert !

Je les avais déjà vu l’été dernier au festival de jeunes talents nantais SPOT dans les jardins de la mairie. J’étais arrivée vers la fin de leur set ce qui m’avait vraiment donné envie de les voir en concert ! Ce soir ils invitent deux groupes à jouer avant eux à Onyx : Le Comte et Le Vasco.

Christophe Le Comte entre dans la salle et s’installe au milieu du public, en tailleur sur un tapis oriental. Il nous demande de venir nous asseoir par terre autour de lui. Posées devant lui : des « boîtes » avec des tas de boutons à tourner, pousser, des fils électriques de toutes les couleurs, et un petit clavier.
Il entame par une note continue, un son qui progresse et évolue. Pendant tout son concert il n’y aura pas d’interruption entre les morceaux. Le son tourne autour de nous, ou nous arrive de façon saccadée. On en sent aussi les vibrations dans le sol et il résonne dans tout le corps. C’est une vraie expérience musicale. Au départ, j’ai l’impression d’être dans le salon de Le compte, avec tous ses invités en tailleur assis en cercle autour de son tapis. Puis je me prends au jeu et me laisse immerger par la musique…

JPEG - 55.1 ko

J’ai l’impression d’être au fond de l’océan, les sons que je perçois sont sourds et puissants, et les éclats de lumière semblent être les rayons du soleil perçant dans la mer...
J’ai l’impression d’être dans une cathédrale, des sons d’orgues résonnent dans la salle et les projecteurs oranges font tomber la lumière sur nos épaules comme le soleil à travers des vitraux ...
J’ai l’impression d’être à bord d’une soucoupe volante aux sons électroniques, que le conducteur manœuvre en retirant un fil électrique rouge, en branchant un vert...
Ou tout simplement… sur un tapis volant !

Petit entracte avant le deuxième groupe invité par Inüit : Le Vasco. Je dois avouer que je n’ai pas du tout accroché à leur musique. Le groupe est composé d’une chanteuse, deux claviers et une guitare électrique. Au début du concert une voix électronique nous demandait de respirer profondément et d’envoyer des sms pour qu’ils soient projetés sur un écran à l’arrière de la scène.

JPEG - 12.2 ko

Le Vasco a un univers très particulier, un peu futuriste mais j’ai trouvé le concert très froid avec les voix modifiées par électronique... Cependant, je vois que certains spectateurs dans la salle dansent et sont très enthousiastes. Alors, je suppose que ce n’est juste pas mon truc !

Enfin, c’est au tour d’Inüit ! Le public arrive dans la salle beaucoup plus nombreux et déchaîné !
Les 6 Nantais entrent sur scène, 5 musiciens jouant des claviers, percussions et cuivres et une chanteuse. Dès le premier morceau, intitulé « Anne », le groupe donne toute son énergie, on voit bien qu’ils prennent énormément de plaisir à jouer ensemble sur scène et c’est très agréable à regarder. Les morceaux s’enchaînent avec assez peu d’intermèdes parlés, la musique est à la fois pop et électro mais pas seulement : on tend parfois vers du funk, du jazz, des percussions tribales...
Je ne suis habituellement pas une grande amatrice de musique électro mais ici avec la présence des cuivres et de percussions hyper énergiques je me laisse complètement embarquer dans leur univers. Par dessus tout, la voix de la chanteuse est cristalline, envoûtante, et se prête complètement aux morceaux qui mélangent les influences en offrant des moments presque en apesanteur.

JPEG - 37.4 ko

Autour de moi, le public est en transe et danse en frappant dans les mains. Impossible de rester immobile devant une telle énergie grisante comme une bourrasque de vent ! Pour la chanson « Dodo mafutsi » on nous demande de chanter le refrain « ah yeekee yeekee yeekee yeekee eh ! » et tout le monde se prête au jeu, l’énergie est à son comble. Le groupe est soudé et complice, on voit les musiciens chanter les paroles en même tant que la chanteuse.
C’était vraiment un concert inoubliable !

Trois ambiances très différentes pour une belle soirée à Onyx !

Solenn

Source des images : Pages Facebook des différents groupes