Isla à la salle Bouche d’Air, salle Paul Fort

Première fois pour moi dans cette salle nantaise, première fois également que je vais écouter Isla. Envie de découvertes musicales. La salle semble bien remplie, Isla entre en scène.

Isla, alias Julia Charler semble émue, j’apprends que c’est la sortie de son nouvel album. Son corps exprime plein d’énergie et de sensualité et son regard plein de bienveillance. Deux personnes l’accompagne sur scène : Clémence Pied au clavier et au chœur et Nicolas Stroebel à la batterie.
En parlant de chœur, Isla nous fait la surprise d’inviter une chorale d’amis sur scène pour l’accompagner sur un morceau, c’est réussi mais Isla est plus dans l’observation.

Elle passe ensuite du chant au synthé puis en fin de concert un ukulélé
L’ambiance est bon enfant mais je ne réussis pas à apprécier sa voix. Les paroles ne me parlent pas, je ne suis pas emportée par le rythme, j’ai l’impression de l’avoir surprise dans sa chambre en train de s’entraîner devant un miroir (il y en a un sur scène, avec de jolis effets de lumière). Peut-être que les instruments couvrent trop sa voix.

Les habitués semblent dire que cela ne ressemblent pas du tout à son premier album, je m’en vais écouter le précédent de ce pas.

Alice