J’aime beaucoup ce que vous faites... en 2003, moins en 2019

J’aime beaucoup ce que vous faites, comédie écrite par Carole Greep en 2003, jouée par Stéphanie Meyre, Alexandra Chauvel, Aurélien Salm et Calouss, mise en scène par Mathilde Moreau, à la Cie du Café-Théâtre, le 20 décembre 2019

Le speech : un couple va passer le week-end chez des amis, mais alors qu’ils sont en route, leurs hôtes découvrent ce qu’ils pensent vraiment d’eux à cause d’une mauvaise manœuvre du téléphone du conducteur.

Je m’attendais à une comédie humaine, grinçante, pleine de justesse qui mettrait en lumière les non-dits qu’entretiennent des connaissances de longue date. Finalement, j’ai assisté à une pièce représentant une pléthore de clichés : la bimbo blonde qui vient de recourir à la chirurgie esthétique, complètement stupide, en couple avec un homme arrogant, amoureux de sa voiture, qui gagne très bien sa vie, et en face leur parfait opposé, le couple de babas cool par excellence, dont l’homme est un écrivain raté et la femme une piètre cuisinière qui s’essaie à la décoration bohème… S’en suivent des blagues à répétition sur la tenue de l’une, la nouvelle promotion de l’autre, les UV de monsieur… Une pièce, je pense, que les féministes auraient du mal à regarder jusqu’au bout. Et même en essayant de prendre cette pièce au millième degrés, aucune nuance n’est apportée aux stéréotypes qu’on nous donne à voir.

Cependant, les efforts de mise en scène, en exploitant l’intérieur, l’extérieur et le hors champ plongent les spectateurs dans la maison du couple, comme les témoins directs des jeux d’hypocrisie et de vérités à demi-avouées.

La pièce, écrite en 2003, peut illustrer le décalage entre l’humour admis il y a quelques années et ce qui est dicible aujourd’hui. Sans doute cette pièce témoigne-t-elle du fossé culturel entre les générations, car le public, en moyenne plus âgé que nous, était hilare.

Lola Lusteau