Kirk Douglas a 100 ans, vive Kirk Douglas !

Pour célébrer le centenaire de Kirk Douglas, une douzaine de films projetés au cinématographe du 14 décembre au 3 janvier.

Kirk Douglas a eu 100 ans ! Le monde du cinéma, tout comme sa famille et lui même a célébré cet anniversaire. Qui eu cru que les acteurs, invités de toutes les fêtes, tombeurs aux partenaires multiples, adeptes de tous les excès peuvent encore vivre jusqu’à 100 ans quand la majorité de la population passe l’arme à gauche aux alentours de 80 ?

C’est donc fascinée que j’entame mon cycle sur Kirk Douglas au Cinématographe ! Enchainer une série de films sur un acteur s’est toujours particulier et intime. A force, on se surprend à se familiariser avec ses gestes et sa voix. Il est devenu pour moi, le rêve du passé, l’enivrant séducteur. J’ai fait des rôles de sa vie, une fresque romanesque et réelle au-delà de la réalité de sa vraie vie sur laquelle je me refuse à savoir quoi que ce soit.

A travers la sélection de films, on passe du western à la publicité, de la couleur au noir et blanc, de femmes brunes en femmes rousses. Plus connu pour son menton que pour ces genoux, il arbore une mine splendide et une carrure fantastique. Il est malin et beau. Les vies qui s’enchainent sont tout autant de facettes qui ont un jour habité Kirk Douglas et font de lui un monstre de cinéma. Tout ce dont je suis parfaitement sûre à propos de lui c’est ce qu’on m’a montré au cinéma. Principalement l’évidence qu’en traversant cette époque, il a vu s’opérer les plus grands changements techniques du 7ème art. Ce n’est certes pas négligeable mais avec un acteur comme Kirk Douglas on se prend à croire qu’un petit caméscope aurait suffit à faire un grand film.

Joy