L’art de se dire la symphonie

La grande salle de la Cité semblait pleine d’autant de jeunes, d’enfants, que de parents et de grands-parents, les plus proches de moi m’ont semblé enthousiastes, de ce point de vue sans aucun doute une belle réussite que cet événement.

De mon point de vue, j’ai tout d’abord apprécié l’idée de ce spectacle. La musique classique et orchestrale regorgeant de pièces écrites à destination des enfants, je trouve courageux et très intéressant de choisir des pièces, même raccourcies (le concert entier dure un peu plus d’1h), si énormes dans leur place dans l’histoire. Pour cela j’envoie un bravo à Pascal Rophé et à l’équipe ayant conçu ce spectacle.

L’orchestre, dirigé par le jeune chef invité Victorien Vanhoosten, regorge de vie. Je sens que les musiciens se connaissent bien. Leur installation en même temps que la notre est un moment convivial et invite à la rencontre avec son voisin. La bienveillance qui naît de ce instant d’avant-concert me permet de passer un moment amusant et détendu en plus de l’émotion qu’apporte habituellement la musique vivante.

Kwal, le conteur, fait merveille et, grâce à ses interventions pendant les pièces, rend un peu vie aux hommes derrière les monstres sacrés. Il donne des clés de lecture assez simples, précieuses pour un public néophite (“Imaginez une couleur pour cette musique.” ; “Essayer de reconnaître chaque instrument.” ; “Créez vous un film.”). Cela me rappelle le travail de Walt Disney dans son Fantasia sur la Fugue de Bach. Outre sa verve et son talent, je devine un grand travail de recherche sur le quotidien des compositeurs. Au cours d’une balade dans le Vienne de Mozart et Beethoven, puis chez Mendelssohn, soit fin 18e, début 19e (et pour finir dans la Russie de Prokofiev, mais c’est un secret), nous suivons la brise de l’inspiration jusque dans l’oreille des plus grands.

Merci pour ces (re)découvertes.

Colas

PS : en bonus, un extrait de Fantasia 2000 avec une musique de Saint Saëns dont je trouve l’espièglerie très rafraichissante !


Fantasia 2000 - Le Carnaval des animaux par Skelerexxx