"L’emmerdante", une pièce dynamique et familiale

C’est dans une ambiance conviviale que tous les publics trouveront à rire et à réfléchir au Théâtre de Poche Graslin.

En effet, l’humour décalé et très efficace résonne avec des questions sociétales purement actuelles. Mahaut Leconte joue alors Mathilde qui est l’exemple type d’une jeunesse assurée pleine de vie qui cherche à faire évoluer la société. Mathilde qui au premiers abords semble intolérante et insupportable devient au cours de la pièce de plus en plus attachante. Jean-Christophe Barc, quant à lui, joue Louis, un policier qui, sous ses apparences de "vieux con", montre une humanité touchante. Tous deux extraordinaires dans leur rôle continueront, même après la fin de la pièce, à vous faire rire et vous émouvoir. La transparence du jeu laisse paraître une véritable scène de vie que nous pourrions tous transposer à un moment de notre vie.

Ce sont ces avis bornés que l’on croise tous les jours à l’école, au travail, dans les réunions de famille, qui pourtant vont nous montrer la plus grande preuve de tolérance, et ce sur des sujets sensibles : le Mariage pour tous, l’Interruption Volontaire de Grossesse, les casseurs dans les manifestations, la peine de mort... Toutes les positions sont représentées et abordées. Ainsi les clichés sont brisés pour être surpassés. Et le plus important : jamais il n’est donné de morale à suivre ou de position finale tranchée ; la réflexion est ensuite personnelle pour chacun des spectateurs.

Pour conclure, c’est une pièce excellente, sans aucun temps mort, avec multiples rebondissements, pleine de joie, mêlant rires et réflexions.

Qui plus est la salle est très agréable et l’atmosphère vraiment amicale, ce qui renforce le caractère attachant des comédiens et laisse véritablement un très bon souvenir.

Adrien Barrier