La grande (et folle) saga de la Françafrique

Je me trouve face à un spectacle bien compliqué à décrire... Je vais tout de même essayer.
Pour faire simple cette folle pièce qui tient de la performance présente 59 ans d’histoire de la Françafrique en seulement 1h20 à Onyx. Pari réussi, expérience très enrichissante, l’humour est au rendez-vous mais ne fait pas basculer le tout dans le ridicule, on en sort avec l’envie d’en apprendre davantage et en se disant que c’est une partie bien méconnue ou peu évoquée de l’histoire de France.

Arrivée en salle, petit débriefing humoristique sur ce qui nous attend... Deux hommes se tiennent en avant scène, tous de blanc vêtus et l’un deux nous annonce, comme j’ai cité plus haut, que nous allons assister à un spectacle qui va durer 1h20 et qui a le souhait de résumer 59 ans d’histoire de la Françafrique rien que ça !
59 ans de magouilles politiques et financières françaises en Afrique, on y évoquera presque tous les présidents français de la cinquième république et tous les personnages aux mains bien sales qui y sont impliqués.

Tout d’abord, un des comédien monte sur scène pour démarrer cette performance/pièce/comédie musicale, l’autre s’installe dans les gradins, il viendra prêter mains fortes au comédien en scène lors de petits entractes où il endossera une sorte de rôle d’assistant (un peu comme en magie).
La scénographie est presque inexistante mais vu la performance artistique qui a suivi en faire plus aurait été superflu, le texte et le jeu suffisent amplement.
J’ai été complètement séduite par ce spectacle qui prenait par moments des allures de comédie musicale, le comédien sait simplement tout faire (beat box, chant, danse, imitations vocales...) et il déploie une énergie considérable sur scène.
Le texte porté par le jeu des comédiens est très bien écrit, on ne s’ennuie pas une minute le ton y est si mordant et déjanté !
Congratulations spéciales pour le deuxième comédien qui nous gratifie d’une petite danse lors d’un entracte, magnifiquement exécutée et quelle tenue !
Slip kangourou accompagné d’un débardeur blanc customisé chacun d’une touche de léopard !

Difficile d’en dire plus c’était pour moi un très bon spectacle qui pousse à faire réfléchir et à se renseigner sur ces parties bien sombres de l’histoire de France si peu évoquées à l’école... Je vous invite à aller voir si vous le pouvez cette pièce-documentaire-comédie musicale-tragédie comme la décrit elle-même la compagnie "Les trois points de suspension".

Marion Franger