La politique est une grande blague pour Régis Mailhot

Pour cette première à la Compagnie du Café-Théâtre, je suis allée voir les Nouvelles Pigeonnades de Régis Mailhot. Je ne connaissais pas cet humoriste avant d’assister à ce spectacle et je ne savais donc absolument pas à quoi m’attendre. Comme à mon habitude, j’y suis allée les yeux fermés dans l’idée de découvrir son univers et son style d’humour en direct. Cependant, une fois le spectacle commencé, je me suis dit que j’aurais peut-être dû, pour une fois, m’intéresser quelque peu à son travail avant de foncer tête baissée.

Je n’avais jamais eu l’occasion d’entrer à la Compagnie du Café-Théâtre et c’est aussi avec la volonté de découvrir de nouvelles salles dédiées à la culture que j’ai souhaité voir ce spectacle. J’aime visiter des lieux culturels nantais que je ne connais pas encore et je me rends donc assez régulièrement dans des endroits où je n’ai jamais mis les pieds. Concernant la Compagnie du Café-Théâtre, je dois avouer avoir été un peu surprise de prime abord, sûrement parce que je m’attendais à découvrir une grande salle et non plusieurs petites autour d’une cour mais je dois dire que cela lui donne un certain charme et que j’y retournerai avec grand plaisir.

Pour cette première à la Compagnie du Café-Théâtre, je suis allée voir les Nouvelles Pigeonnades de Régis Mailhot. Je ne connaissais pas cet humoriste avant d’assister à ce spectacle et je ne savais donc absolument pas à quoi m’attendre. Comme à mon habitude, j’y suis allée les yeux fermés dans l’idée de découvrir son univers et son style d’humour en direct. Cependant, une fois le spectacle commencé, je me suis dit que j’aurais peut-être dû, pour une fois, m’intéresser quelque peu à son travail avant de foncer tête baissée. Régis Mailhot – si comme moi avant d’assister au spectacle, vous ne le connaissez pas – est un humoriste satyrique dont l’humour est basé sur la politique et dont les blagues ne sont pas très fines.

Je ne vous dirais pas que je n’ai pas ri car ce serait mentir, ni que j’ai passé un mauvais moment ce qui n’est pas vrai, mais je vous avoue être restée, au moins en partie, en dehors de son univers et qu’un certain nombre de blagues m’ont fait rire jaune. J’apprécie les artistes qui tournent en dérision tout un tas de faits qui font l’actualité et cela me fait d’ailleurs souvent bien rire, mais j’ai eu la sensation ici que Régis Mailhot n’avait absolument aucune limite et qu’il sautait parfois à pieds joints dans des blagues lourdes et assez peu subtiles. Alors certes, la représentation à laquelle j’ai assistée était la première et servait donc de rodage ce qui implique que certaines blagues vont sûrement disparaître par la suite mais le fait est qu’il n’avait vraiment aucun filtre. J’ai d’ailleurs eu un peu de mal avec le fait qu’il lise ses feuilles très régulièrement ce qui m’a donné l’impression d’assister à une répétition plus qu’à un réel spectacle.

Dans la partie plus positive, j’ai apprécié le fait qu’il fasse des blagues sur Nantes et qu’il connaisse si bien la ville, ce qui est sûrement dû au fait qu’il y a grandi. Le spectacle m’a donc par moment parlé et touchée étant donné qu’il citait des lieux que je connaissais et où j’avais l’habitude d’aller. En parlant de connaissance, je tiens à souligner la culture qu’il a qui est assez impressionnante ainsi que la précision avec laquelle il est capable de parler d’actualité, même si c’est son travail qui l’y oblige. En plus de parler de politique, Régis Mailhot traite plus généralement de sujets d’actualité, qui font d’ailleurs assez souvent polémique ou du moins réagir. Il nous livre assez franchement son avis sur ces questions, agrémentant le tout d’un peu de racontage de vie. J’ai trouvé qu’il avait de bonnes idées et que certaines blagues étaient vraiment bien trouvées – bien que je ne les aies pas toutes comprises – mais je pense que ce spectacle aurait eu besoin d’un peu plus de rodage avant d’être présenté devant un public.

Nouvelles pigeonnades de Régis Mailhot à la Compagnie du Café-Théâtre, spectacle joué du 03 au 14 mars 2020 à 21h. Pour plus d’informations concernant les tarifs ou la manière de vous y rendre, je vous renvoie directement vers le site internet de la Compagnie du Café-Théâtre. Si vous n’êtes pas sur Nantes, pas de panique, ce spectacle se joue peut-être prochainement à proximité de chez vous. Je vous invite d’ailleurs à aller consulter la page Facebook de Régis Mailhot pour en savoir plus. Les images utilisées dans cet article ne sont présentes que pour illustrer mon propos et restent la propriété de leurs auteurs respectifs.

Les chroniques d’une nantaise
https://leschroniquesdunenantaise.fr/