Le bonheur, un moment hors du temps au TNT

Je suis allée voir mon premier ciné-concert au TNT Terrain Neutre Théâtre le 30 novembre dernier.
Il s’agissait d’un film muet en noir et blanc de 1934 intitulé sobrement « Le Bonheur ».
J’ai eu l’impression de le voir à sa sortie...

Quel titre Ironique quand on sait que le film d’Alexandre Medvedkine traite du tsarisme et ses kolkhozes puis du passage au communisme.

Pour l’accompagnement sonore c’est Jean-Michel Noël de la compagnie la Compagnie Osteorock (Angers) qui a charmé nos oreilles.

Difficile équilibre de relater ici mon expérience sans passer par l’analyse du film et transformer alors cet article en "simple" critique de cinéma.
Ce que j’ai bien aimé dans le choix de cette œuvre c’est tout d’abord son format plutôt court qui nous tient en haleine pendant tout le film. Le fait que ce soit muet aide aussi beaucoup, je pense que j’aurai eu plus de mal à me plonger dans l’histoire ne sachant pas ce que disent réellement les acteurs/personnages. Elle est également adaptée aux enfants pour le côté absurde et burlesque du scénario. Dans le cas présent je me suis sentie pleine de compassion pour Khmyr, le personnage principal à qui il arrive bien des malheurs mais qui paradoxalement m’a bien fait rire aussi. J’ai été agréablement surprise également par le rôle important que joue sa femme, Anna.

Côté musique Jean-Miche Noëll a réussi à accentuer le côté poétique de l’œuvre avec sa boîte à outils magique. En effet ce ne sont pas seulement des instruments traditionnels dont il a joué mais également des objets détournés de leur fonction première notamment pour faire certains bruitages. Je n’ai pas vu de près le contenu mais ça m’avait l’air très varié et très hétéroclite. Enfin j’ai apprécié cette déco minimaliste mais qui rappelait totalement le film, comme si une petite partie s’était matérialisée devant nous.

Je vous conseille donc de guetter les prochaines créations de cette compagnie :)

Alice