Le cercle des illusionnistes : Un spectacle qui ne tourne pas en rond

Spectacle autour de la magie au Capellia le 14/02/2018.

Mercredi 14 février 2018, jour des amoureux selon la tradition, fut au Capellia le jour de présentation d’un spectacle autour de l’histoire de la magie. Ce spectacle m’a d’abord surpris puis un peu perdu. Il est visuellement plutôt réussi et les acteurs sont très bons dans leurs différents rôles. Si des histoires comme le turc mécanique ou le canard Herbert duc de Vaucanson ne vous sont pas familières, je vous recommande de les découvrir avec ce spectacle.

Le spectacle commence par une narration d’un homme âgé, élégamment vêtu et dont la voix douce et grave commence à nous faire voyager au cœur de l’histoire de l’illusion avec notamment quelques petits tours via un foulard, qui lui permettent de mieux capter son audience. J’ai beaucoup aimé cette introduction qui pose les bases de la narration de belle manière. Puis s’ensuit un début d’histoire, assez contemporaine (fin du 20ème) mettant en scène 2 des acteurs de la troupe. Un homme vol un sac à une femme et va découvrir quelque chose à l’intérieur qui va la ramener vers elle et ils feront connaissance. Coïncidence, ou peut être pas…l’univers nous fait tourner la tête en rond. Un saut dans le temps arrive, nous suivons l’histoire de la famille Oudin et plus précisément celle d’un petit garçon et des ses 2 parents. Petit garçon que rien ne prédestinait à exercer la magie et pourtant son évolution au fur et à mesure de l’histoire l’amènera vers l’illusion et le cinéma via des voyages en Angleterre et à Paris. Une troisième histoire nous présente un jeune homme passionné de mécanisme de précision, d’automate, et dont la curiosité l’entrainera sur les voies de l’illusion avec un passage dans une roulotte au contact des premiers prestidigitateurs qui vivaient de spectacles sur les routes.

Ces trois histoires nous sont comptées toutes en même temps et cela parfois fait tourner la tête du public qui ne comprend plus « quand » il est. Malgré ce bémol à apporter au spectacle, les acteurs font un excellent travail et nous emmènent dans leur histoire. L’interprétation de plusieurs personnages par les mêmes acteurs est réussie et la pièce ne connaît pas de réel temps mort. Les passages en anglais et en italien ne gênent pas la compréhension générale de l’œuvre et amène un côté européen vivant à la naissance de l’illusion.

Le cercle des illusionnistes est donc une pièce fortement intéressante à voir et que je recommande. Attention cependant, je conseille d’essayer de se placer au plus proche de la scène pour ne rien louper des effets visuels. En effet, à la fin de la séance et après avoir discuté avec certaines personnes du public qui furent installées au fond de la salle, elles n’ont pas apprécié le spectacle autant que le reste du public.

Amaury Courtois