Le hasard ne sera plus un secret pour vous.

Salle Vasse
Les Secrets de l’amour et du hasard
Création de la compagnie Bel Viaggio

Braver les rues encombrées du vendredi, retrouver ses amis à l’entrée et s’installer dans un fauteuil rouge des passions qu’il nous reste à vivre. Bienvenue aux Secrets de l’amour et du hasard.

La Salle Vasse est attentive aux lumières qui ne finissent pas. Il est pourtant l’heure.

Un bruit à la porte de derrière nous rappelle qu’il s’agit d’un spectacle de Commedia dell’Arte. Les costumes sont presque d’époque. Les codes n’ont pas changé. Les comédiens surprennent par le dépassement de la scène. Le spectateur devient acteur et participe à la construction d’une histoire que l’on imagine farce. Marivaux avait un goût particulier pour les masques italiens et la compagnie fait renaitre avec brio les personnages d’Arlequin et des jeunes premiers. Les bouffonneries piègent ceux qui se pensaient adroits et de la haute société romantique le public ne peut que rire.

JPEG - 16.3 ko

Rythmé par des lazzi musicaux et des apartés secrètes, les comédiens offrent au grotesque de belles lettres. Le texte de Marivaux est librement remanié sans en perdre sa prosodie. On se laisse bercer par les longues phrases d’antan avant de se laisser déconcerter par une danse endiablée. Le rire est un prétexte et les masques un jeu pour dire la condition des femmes et la sordidité de mœurs qui existent encore parfois dans le verbe.

Chantal David et Pascal Maillard sont de ces artistes, sans qui les traditions n’auraient pas le même sens. Ils parviennent à éveiller la curiosité et peut-être même un penchant vertueux pour la fourberie à travers un théâtre populaire duquel on ne ressort pas étranger.

Adepte du genre ou de l’humour léger mais pensé, Les Secrets de l’amour et du hasard vous électriseront tout autant que le public.

Bravi ragazzi !

Mathilde Cassard