Le Molière des temps modernes

Dom Juan est admirablement bien adapté par Le Groupe Vertigo à l’espace culturel Capellia.

Quel bonheur de retrouver le texte de Molière et de découvrir qu’il peut encore s’entendre aujourd’hui, à notre époque.

Dom Juan, un texte de tous les temps, une écriture franche et subtile où j’ai besoin de quelques minutes pour me réhabituer à ce texte si vrai.

Ce personnage rock’n’roll, modernisé par la mise en scène de Guillaume Doucet, est tout aussi détestable que génial. Assumant pleinement son égoïsme, il se joue des femmes, et de toutes personnes qui lui porteraient une quelconque attention. Évidemment, son humble serviteur Sganarelle, est à la recherche perpétuelle d’une compréhension de cette attitude haïssable. Il tente par tous les moyens de l’amener sur le chemin de l’honnêteté et la gratitude…en vain !
Quel plaisir de découvrir une mise en scène qui propose des décors dans lesquels je m’évade pleinement. Les propositions sont assumées jusqu’au bout car tandis que certains cherchent la subtilité par la suggestion d’endroit ou d’objet, il est ici fort agréable d’assister à un décor en grandeur nature. Me voilà transportée d’une plage à une église en passant par le sauna.

Bien que deux personnages m’aient particulièrement agacée durant la pièce, les autres m’ont emmenée dans cette histoire si réaliste.

C’était fou, c’était grand, c’était une belle pièce de théâtre à aller voir !

Raphaëlle