Les coulisses de Barcelone

Mardi 28 avril 2015. Volver. La Salle Vasse et le Centre culturel franco-espagnol m’offrent la possibilité de retourner chez moi l’espace de 2h, le temps de lectures théâtralisées et bilingues. Retour à Barcelone en compagnie de deux comédiennes hispanophones : Julia Gómez et Raquel Uriostegui. Découverte, pour une bonne partie de la salle, d’une ville animée de sentiments contraires et de ses habitants.

Le hall d’entrée de la Salle Vasse est transformé en salle de spectacle. Nous sommes en petit comité, mais toutes les chaises sont occupées. Rapidement, les gens se taisent. Une jeune femme du Centre culturel franco-espagnol nous présente le spectacle. Les comédiennes descendent les escaliers. Le voyage peut commencer.

Rencontre avec la ville

Juchées sur les dernières marches des escaliers, les deux femmes tiennent chacune un livre entre leurs mains. À tour de rôle, elles présentent un historique de Barcelone en évoquant des passages de La ville des prodiges, une œuvre d’Eduardo Mendoza. Elles donnent vie à un texte qui aurait pu être des plus ennuyeux. Elles nous font rire.

Emportés par la foule

Plongée au cœur du marché de la Boquería. Pas besoin de décors. Les deux comédiennes, chacune un torchon autours de la taille, suffisent à elles-mêmes pour nous transporter dans cet endroit magique qu’est ce marché. Elles crient, elles nous apostrophent, elles commentent en espagnol. Toutes ces voix sonnent comme une chanson joyeuse qui souhaite la bienvenue aux visiteurs. Cette fois, ce sont les recettes typiques de la ville qui sont interprétées. Chacune de leurs paroles nous mettent l’eau à la bouche.

Au milieu de la foule barcelonaise, nous faisons la rencontre de deux habitantes : Laura Pau et Khadija Douja. L’une est espagnole, l’autre est marocaine. Alternativement elles nous racontent le quartier où elles habitent, leur point de vue sur la ville, comment elles la vivent et pourquoi elles l’aiment.

Ensuite, nous entrons dans une radio locale. Nous assistons à l’enregistrement d’une émission. Elle consiste à recueillir l’opinion des habitants de la ville en leur posant des questions. Des personnages des plus différents se succèdent derrière le micro, tous habilement interprétés par Julia Gómez tandis que Raquel Uriostegui interprète la journaliste.

S’ensuit un périple des plus fou, toujours dans Barcelone, au côté d’un extraterrestre à la recherche de son ami Gurb.

Le voyage se termine au curieux anniversaire de Carmen, 40 ans, pendant le carnaval de Barcelone. Un instant chargé en sentiments et en psychologie.

Un spectacle à voir et revoir

Les émotions sont là, portées par le très bon et très beau jeu des deux actrices. La mise en scène y est pour quelque chose aussi. J’ai vraiment apprécié comment, avec si peu d’accessoires, Julia et Raquel s’étaient emparées des lieux. En sortant de la Salle Vasse, j’avais la sensation d’être passée dire bonjour à ma famille. C’est ce que j’attendais de cette soirée.

Marion F.

A l’affiche de la Salle Vasse : http://www.sallevasse.fr/index.php

Si vous voulez en savoir plus sur :