Les Lutins Givrés frappent cette fois-ci au Théâtre du Cyclope !

Ce dimanche 15 mars c’est avec beaucoup de curiosité que je me rends au théâtre du Cyclope pour assister à une Battle d’improvisation.

Pour cette première, c’est la troupe nantaise des Lutins givrés qui s’affronte accompagnée de douces notes de piano. Leurs armes : jeux de mots et tirades en tous genres…

Confortablement assis dans nos fauteuils, la scène s’éclaire pour laisser apparaitre dans ce théâtre intimiste, la présentatrice, Chacha ! Une des membres de la troupe, elle a pour mission d’indiquer les règles du jeu et de nous entrainer, nous spectateurs, à la découverte de ce genre théâtral ou l’imprévu règne en maître ! Chaque représentation est une première et est dictée par des thèmes sans cesse renouvelés ! Aux comédiens de s’adapter et faire face à une succession d’idées qui orientent leurs répliques.

La spécificité de la Battle par rapport aux autres disciplines de l’impro ? Ce coup-ci, un joueur se retrouve seul contre quatre. A lui de nous convaincre, nous public de voter pour lui. Et oui, pas question pour nous de somnoler, bercés par le spectacle. Nous autres, spectateurs sommes acteurs de la partie. A la fin de chaque manche, Chacha nous invite à voter. Levée du point pour garder le joueur seul ou levée de la main si la prestation du groupe nous a plus convaincu ! C’est avec beaucoup d’ambiance que les joueurs se succèdent, se retrouvant à tour de rôles seuls contre tous. Romain, Minouche, Seb, Anne et Adrien s’activent et redoublent d’imagination. En effet, l’exercice est parfois périlleux. Quoi de plus difficile que de trouver en l’espace de quelques secondes une trame sur des sujets aussi variés que « Jardins des métamorphoses  », « C’est pas sorcier banlieue sous-marine  », « Funny jack » ou « Bras long et idées courtes » ? Je suis toujours autant épatée de les voir mener leurs impros avec une telle agilité. Certaines répliques poussent l’hilarité.

Parmi les perles de cette prestation, notons la répartie de Romain sur une impro mixte « 23h59 derniers délais » au cours de laquelle les joueurs improvisent sur une histoire mêlant bébé, cowboy, amour et gâchette. Au moment où Minouche tente de tirer sur un des personnages, Romain lui rétorque de but en blanc « Poses ton arme, il y a d’autres moyens de tirer un coup ». Parmi tirs loupés et tirades qui fusent, des perles transparaissent « On va te trouver un cowboy, un fanatique de la gâchette » !

La représentation s’achève par une jolie chansonnette improvisée par nos joueurs. Et oui, cette fois-ci disposés en ligne, ils ont pour mission de réaliser une comédie musicale de quelques minutes sur le thème « Accident de parcours ». Aux sons des voix et du piano, ainsi se terminent ces deux heures de shows, ponctuées de rires, de bonne humeur et de diversité des exercices.

Une jolie performance pour une troupe déjà bien rodée que vous pourrez retrouver un jeudi par mois au bar du Canotier à Nantes. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à liker leur page facebook.

JPEG - 65.1 ko

Pauline