Lisa Leblanc, une musicienne canadienne qui réchauffe

Après une longue et très froide journée, quel ne fût pas mon bonheur lorsque je suis rentrée dans la salle Paul Fort et me suis assise dans un fauteuil chaud et moelleux de la Bouche d’Air pour assister à un concert qui promettait d’être fort sympathique. Lisa Leblanc s’est fait connaître par son morceau « Ma vie c’est d’la marde » offrant à nos oreilles un son unique et rafraîchissant grâce à ses paroles rigolotes, son accent fortement québécois et son banjo au son vintage ! J’avais hâte de la découvrir sur scène !

Je pense que le mot juste pour qualifier Lisa Leblanc et sa musique est « sympathique ». Lisa est une artiste généreuse et amicale. Elle nous a guidés dans son univers grâce à un concert entrecoupé d’anecdotes cocasses et rigolotes sur sa vie au Canada, ses amies et son road trip aux États-Unis. Avec son accent à couper au couteau et des formulations en franglais incompréhensibles, elle nous a fait voyager dans sa ville natale et nous a donné des explications (indispensables !) sur les expressions québécoises qu’elle emploie dans ses chansons. Elle nous a, par exemple, expliqué ses origines cajun (ce qui explique la présence du banjo) et nous a enchantés en chantant une chanson traditionnelle cajun.
Lisa Leblanc est une très bonne musicienne et la puissance de sa voix peut faire penser à Beth Ditto, la chanteuse de Gossip (groupe à l’origine punk ayant virée à la pop électro). Les textes de Lisa sont simplement blues et le banjo ajoute ces notes complexes de cajun qui font de la musique de Lisa, une formule efficace et sympathique.

Quant à sa musique, elle a la douceur d’une berceuse folk, la puissance du rock’n’roll et l’énergie du punk. Sur scène il est incontestable que cette formule marche du tonnerre. Elle parvient à nous transmettre son énergie et à nous faire vibrer par sa voix juste et musclée. Ce qui n’est pas le cas sur son album. En effet, en écoutant son cd je ne suis jamais parvenue à retrouver les éléments qui m’ont tant plu lors du concert, la simplicité des textes et le côté « berceuse folk » prennent le dessus sur son énergie punk et sa voix puissamment rock. La magie Leblanc opère en live, voilà donc une artiste à découvrir sur scène...

Noémie