Modiano-Von Poehl : un couple "from the other side" !

Marie Modiano et Peter Von Poehl nous présentaient vendredi dernier, à l’Auditorium de Rezé, le fruit de leur amour musical, "Songs from the other side". Des reprises de grands standards américains, pop, soft-rock, et même quelques "digressions" assumées et terriblement habitées.

Si je devais commencer par qualifier cette soirée, je pourrais vous dire que...
Ce n’était pas un concert.
Ce n’était pas un film.
Ce n’était pas une pièce de théâtre.
Ce n’était pas un poème.
Ce n’était pas un rêve.
Ce n’était pas un voyage interstellaire.
C’était tout cela à la fois !!!

Ces deux musiciens, qui forment un duo sur scène comme dans la vie, nous ont invité à pénétrer dans leur univers, leur voie lactée, leur nature profonde... Tout en douceur. À pas de loups et de louves (des villes).
Dans une grande sincérité, ils se sont livrés à un partage de leur musicalité folk-soft rock créative, au moyen d’une scénographie très travaillée et esthétiquement planante.
Lumières - teintes - nuances - ombres... tantôt l’une plus grande que l’autre. Parfois s’enlaçant, tandis que les voix s’embrassaient, et les images du ciel s’embrasaient.
Le tout en équilibre.
Équilibre des forces.
Force des émotions transmises.
C’est un peu comme s’ils nous laissaient entendre la bande-son de leur vie, dans un amas de bandes magnétiques qui s’accumulaient par petits tas, toujours plus nombreux, comme des algues mortes, encore odorantes auditivement.
Nous étions chanceux d’être là, à vingt mille lieues sous leur mer, à naviguer entre passé, présent, futur, dans les courants tumultueux du quotidien amoureux.
Tant que les bandes recouvrent les sons aigus des petits lendemains, la musique fait battre les cœurs, leurs cœurs, qui n’en forment plus qu’un.

Finalement, ces deux-là nous ont fait croire un instant en la physique quantique, l’attraction et la fusion de la matière.
De deux amas de poussières lunaires, ils ont créé leur univers. Beau comme un feu d’artifice en plein jour, une voix de velours et sa guitare à deux manches.
1H15 de creative concert : un temps lui aussi raccourci. Celui d’une autre dimension où je serais bien restée encore, pour admirer cet amour feutré, un peu zébré, un peu pailleté, mais tellement habité !
Entre cosmos et mers profondes, nous étions nous aussi poussières d’étoiles ou petites algues dans cet improbable voyage musical.

[Adeline]

Petit jeu de "noms mêlés", façon lipogramme [cf.Oulipo...], inspiré par "Songs from the other side"...
Héroïne marine Roméo aérien
Aporie Parole en l’air Parole en loin
Phonème Mélopée Apnée
Epopée à la rime
Ramer Râler Ripoliner
Or perlé Larme noire
Opaline amorphe ornée
PLEIN PHARE EN MER PLEINE MOON PAREE
[Marie Modiano - Peter Von Poehl]