Place à la scène féminine

Une soirée, Trois groupes ! Calling Marian, Pi ja ma et Juniore.
Un festival féminin : « Les femmes s’en mêlent ! ».
C’est la 21ème édition que cet événement promeut la scène féminine indépendante
Les femmes sont donc à l’honneur et elles prennent toute leur place !

Calling Marian, une jeune femme lyonnaise mixe ! Entre électro et techno. En première partie, j’ai eu de la difficulté à être transportée dans son univers !
Pi ja ma, deux femmes, deux hommes. Accoutrés de vêtement des années 80, ils m’ont enchantée de leur fraîcheur et de leur spontanéité ! La chanteuse sous ses airs de jeune fille à une voix mature et clair. Avec douceur et humour, elle revendique sa place sur scène et exprime une vision féminine du monde ou parle d’abus sexuel.
Juniore, entre le rock et la pop. Trois femmes et un homme. D’ailleurs l’homme est masqué. Est ce pour laisser place aux femmes ? Je reste en questionnement. Une voix douce sur des mélodies pop !

Une belle soirée de découverte musicale dans la salle de La Barakason où j’apprécie la convivialité du lieu. J’ai particulièrement eu plaisir à découvrir Pi Ja Ma. Je soutiens également ce festival qui donne une visibilité aux artistes femmes, à la création féminine, à l’émergence de leurs talents !

EB