Reste !

« Les histoires d’amours finissent mal, en général » disait les Rita Mitsouko. L’histoire d’Éric et Isabelle ne fait pas exception. Leur amour finit de la pire manière qu’il soit. La mort est venu mettre un terme à leur vie de couple.

JPEG - 246.9 ko

Éric se tient devant nous. Dérangé et dérangeant il exprime sa peine d’avoir perdu la femme qu’il aime. On rit avec lui, lorsqu’il se moque des curés ou des personnes ne pleurant pas lors d’un enterrement. On est ému lorsqu’il fait l’égérie de sa femme lors de ses funérailles. On a de la peine pour lui. Il nous touche ce grand bonhomme perdu sans Isabelle.

Mais la vérité éclate. Éric a tué sa femme. Nos sentiments sont troublés. Comment continuer à avoir de la peine pour lui ? Cet acte horrible est pourtant vite occulté. On rembobine la vie du couple jusqu’à leur rencontre. Le thème de la pièce est morbide pourtant on n’arrête pas de rire. Éric c’est un personnage qui ne laisse pas indifférent. On va l’adorer comme on va le détester.

Sur scène ils sont deux : Aurélien Mallard (qui a créé la pièce) et Vanessa Morisson. Elle joue Isabelle ou plutôt son fantôme. Elle ne parle pas. Son seul moyen d’expression est la danse. La pièce repose sur Éric et Aurélien. Et son talent d’acteur fait tout. Sans cela la pièce aurait pu être rapidement dérangeante et longue. Mais Aurélien Mallard est formidable et il nous transporte avec lui. Vanessa Morisson est également très douée dans son rôle, même si elle est souvent éclipsée par la performance sans faute d’Aurélien Mallard.

Une pièce étrange, un brin tordue, drôle et émouvante. Les deux comédiens sont sur la scène du Terrain Neutre Théâtre (TNT) à Nantes jusqu’au 14 décembre. Ne les loupez pas.

Clémentine Lavote