Road story galactico-biblique

Road story galactico-biblique

C’est avec excitation que j’arrive au T-U pour assister à la représentation de « La Bible, vaste entreprise de colonisation d’une planète habitable » écrit et mis en scène par Céline Champinot et interprété par la troupe de La Galerie. Que me réserve ce spectacle au titre si intriguant ?

Dans la salle, le rideau est levé et je peux déjà me plonger dans le décor...

Nous sommes sur un terrain multi-sport : filets à escalader, ballon, chaises d’arbitres plantent le décor. Sur la gauche de la scène, perché en haut d’un mat, un scout en chaussures à paillettes attend que les spectateurs prennent place. Le silence tombe. Quatre autres scouts aux airs déterminés débarquent sur scène. En plus de l’équipement des scouts ; sacs à dos et casseroles, ils sont chargés de planche de kitesurf, visseuse et ukulélé. Bible à la main, un des scouts prend la parole et s’adresse au Créateur, il fait le bilan de l’état du monde de son commencement à aujourd’hui. Les scouts crient leur colère. Comment le Créateur a-t-il pu abandonner l’Homme à son sort ? La planète meurt et l’espèce humaine avec elle. Face à une extinction programmée de notre espèce la question suivante se pose : « Dégénérez ou émigrez ? » Dès lors les scouts se mettent en quête d’un monde à coloniser.

JPEG - 242.9 ko

Une quête colorée et rythmée.

Dans cette histoire, la ludique salle multi-sport se transforme pour nous emmener vers une autre planète. Les scouts eux aussi se transforment pour devenir des personnages historiques ou bibliques partant en conquête. A travers leur périple et leurs transformations, les personnages se confrontent avec humour à la notion de création, d’évolution, de colonisation ou de destruction. Les décors, les costumes et le discours sont ultra documentés mêlant références à la Bible, à l’Histoire, à l’actualité et à la pop-culture. Le rythme est effréné. Pas une seconde de répit dans ce texte et cette mise en scène pour me laisser le temps d’assimiler tout ce contenu. Si bien que j’en ai perdu, par moment, le fil de l’histoire, ne faisant plus les liens entre toutes les situations vécues par ces personnages.

C’est une pièce totalement déjantée, qui ne laisse pas indifférent. Pour ma part, je me suis laissée entraîner dans cette histoire à la fois loufoque et terrifiante. Les situations comiques, l’énergie des actrices et l’ingéniosité du décor transmettent une dynamique forte et permettent de passer un excellent moment.

Ingrid