Safia Nolin, artiste québécoise engagée

Le 8 novembre 2018, La bouche d’air recevait Safia Nolin à la salle Paul Fort pour un concert intimiste présentant la jeune québécoise encore peu connue en France.

JPEG - 26.4 ko

En faisant des recherches pour écrire cet article j’ai été stupéfaite de constater que la majorité des écrits la concernant portent sur son physique et son style vestimentaire plutot que sur sa musique. Des reflexions odieuses et pour le moins déplacées, empreintes de sexisme et dont le but non assumé est de rappeler aux femmes le contrôle social auquel elles devraient se soumettre.

Dans ce contexte délétère, Safia Nolin mène une carrière remarquable, restant fidèle à elle même et à ses combats : écoligie, féminisme, droits LGBT+. Elle est une autrice, compositrice et interprète hors pair proposant une musique contemporaine aux accents folk.

Au début du show le stress de l’artiste est palpable puis, la guitare à la main et en complicité avec son guitariste Joseph Marchand, l’ambiance se détend et le public se laisse embarquer par le chant planant et les paroles poétiques de Safia Nolin.
Les thématiques sont intimes, le spleen gagne souvent les mélodies mais traits d’humour sont aussi présents comme avec une reprise de "Belle", chanson phare de Notre Dame de Paris.
Les échanges avec le public sont facilités par l’apparente simplicité de la chanteuse et de son musicien. Lors des intermèdes on parle de la France, du Québec et des programmes TV les plus improbables. Des moments drôles et suprenants avec les petites gênes qui entecoupent les conversations de deux univers qui se découvrent.

J’étais ravie de ce concert et je continuerai à suivre cette artiste en laissant trainer plus souvent mes oreilles du côté de nos cousin.e.s québécois.e.s.

Caroline H

Site de Safia Nolin
Site de La bouche d’air