Saint Sylvestre

Réjouissance / concert du nouvel an

C’est dans une salle bondée que mes amies et moi, toutes pimpantes, nous nous installâmes dispatchées sur des strapontins de la cité des congrès en début de soirée de la Saint-Sylvestre pour apprécier le fameux concert du nouvel an, tradition guindée et viennoise.

Nous entamons notre voyage musical au Cap-vert, portées par la voix suave de Mariana Ramos et de son quintet, accompagnés par l’Orchestre National des Pays de la Loire. L’ambiance aurait pu être tout à fait festive mais il ne s’agissait pas d’un bal et il fallait rester tranquillement vissée à son siège. Quelques enfants se laissent aller à des déhanchés sur un funana endiablé mais sont vite rappelés à l’ordre par leurs parents qui s’autorisent à deux ou trois reprises de taper en rythme dans leurs mains, à l’appel des musiciens.

Au bout d’une heure et demie, pile, nous sommes relâchées dans la ville pour la suite de nos pérégrinations de la Saint-Sylvestre. Je débriefe avec les copines, nous sommes toutes d’accord, nous avons vu un bon concert très professionnel, mais pas transcendant.

Lucile