Sandra Colombo, pas comme l’inspecteur…

La Compagnie du Café Théâtre nous propose de voir toute la semaine le one woman show de Sandra Colombo intitulé « Elle a tout d’une grande, mais y’a toujours des trucs qui la dépassent... à ça ».

Pour traduire le « à ça » du titre rapprochez votre index et votre pouce en laissant 1-2 cm entre et vous aurez le running gag de la soirée.
L’humoriste endosse tour à tour différents personnages assez originaux comme une prof de théâtre emportée par son personnage, une mère débordée à un goûter d’anniversaire, une actrice de série télé, une secrétaire de pompes funèbres (un peu trop long celui-là) sans toutefois parvenir à me faire rire franchement. Le tout avec des accessoires assez cheap faits de bric et de broc, peut-être est-ce voulu.

Elle utilise également beaucoup d’expressions détournées pour les mettre en valeur mais ce procédé n’a pas pris avec moi, quelques exemples : « prendre son courage à 4 mains, de la plus haute extrême importance, c’est impardonnable du pardon… »
Les moments les plus drôles seront ceux pendant lesquels Mme Colombo interagit avec le public de façon imprévue et improvisée ce qui est dommage.
En observant d’un peu plus près ce public je me rends compte que je suis en décalage générationnel ce qui peut peut-être expliquer le fait que je n’ai pas réussi à accrocher à la performance de Sandra Colombo.

D’après mes renseignements le spectacle a déjà 3 ans donc cela peut aussi expliquer cette impression de rabâchage que j’ai ressentie à certains moments et qui n’a pas participé à me faire apprécier à sa juste valeur le spectacle.
En résumé je vous conseille plutôt d’offrir ce spectacle à vos parents ;)

Alice PORRA