Soirée romantique

Impressionnée, c’est ce qui qualifie mon état d’esprit quand j’assiste à un concert de l’Orchestre National des Pays de la Loire. D’abord par la taille de la salle de la Cité des Congrès puis par l’ampleur des musiciens sur scène. Cette virtuosité, qui est présentée aux spectateurs est tout simplement fascinante. Retour donc sur une soirée romantique à l’ONPL.

Le 3 avril dernier, j’ai pu assister à la soirée "Schumann, le romantique 3". Au programme, deux compositions de Shumann et une de Chostakovitch, compositeur russe du XXe siècle.

Je ne connaissais pas ce dernier et ce fut une très belle découverte. J’ai été touchée tant par le contexte dans lequel ce concerto a été créé que par la soliste au violon.
Chostakovitch est un compositeur qui a exercé dans les années les plus sombres de l’URSS. La quasi totalité de ses œuvres étant interdites, il a caché l’existence de ce concerto pendant 7 ans.

En tant que spectatrice j’y ai ressenti de la joie avec des instants plus légers, et de l’inquiétude. Certaines parties de cette composition sont très sombres et le ton se fait plus lourd. Mais j’ai été véritablement scotchée par la soliste Alena Baeva. Durant 40 minutes elle a occupé la scène d’une fluidité magnifique. C’est simple, elle rayonnait. Les musiciens de l’orchestre accompagnaient à merveille cette composition, l’ensemble était véritablement harmonieux. C’était une belle soirée, comme toujours avec l’ONPL.

Je conseille vivement à tous les spectateurs d’assister à des concerts de l’ONPL, c’est un moment qui vaut le coup d’être vécu !

L. Bertet