The Bookshop, cinema espagnol ?

Soirée de clôture du festival du cinéma espagnol...
Un film plusieurs fois primé, d’Isabelle Coixet, réalisatrice espagnole étonnante, encensée par la critique internationale.
Avec : Emily Mortimer, Bill Nighy, Patricia Clarkson...

The Bookshop est un drôle de titre pour un film espagnol. Première réflexion.
Je vais au festival du cinema espagnol avec en tête le plaisir d’aller écouter parler espagnol. Deuxième.
A l’entrée on ne trouve pas mon invitation... évidement la salle est pleine...

J’entre et je comprend d’un coup que le film espagnol est en anglais avec des acteurs anglais dans un scénario qui se déroule, en Angleterre.
Des questions s’imposent... mais j’y reviendrai plus tard car le film est déjà commencé, je dois trouver une place dans l’obscurité et entrer dans l’histoire.

Il s’agit d’une adaptation de la nouvelle "The Bookshop" de Penelope Fitzgerald. Dans une petite ville anglaise en 1959, une veuve ayant connu le grand amour vient prendre un nouveau départ en ouvrant une librairie. Belles rencontres et rapports de puissance avec la bourgeoisie. Le film est une sorte de fable réaliste, critique des caprices corrompus de la classe dirigeante. Le grand écart entre le quotidien d’un nouveau commerce et les jeux politiques qui mettent des bâtons dans les roues du projet. J’y ai vu un conte sur l’injustice, avec au centre une réflexion sur la place de la culture dans la société.

En 1955 est sorti le roman américain "Lolita" best seller controversé de Vladimir Nabokov. Cette controverse est jouée dans "The Bookshop" par un clin d’oeil intéressant au cinema d’adaptation, puisque "Lolita" fut adapté au cinema en 1962.

Nabokov est un écrivain américain d’origine russe, "The bookshop" est un film d’une réalisatrice espagnole tourné avec des acteurs anglais et financé par l’Angleterre, l’Espagne et l’Allemagne. Et en effet, le résultat est qu’on ne voit pas un film espagnol. Cadre historique, conte social d’occident. Qu’elle est l’identité de cette culture mondialisée, aux références internationales et "lisible" par tout le monde ?

JPEG - 77.2 ko

Emily Mortimer et Isabelle Coixet pendant le tournage.

H.