Une fascinante marée

Le festival Trajectoires nous offre un souffle de danse dans la ville et s’immisce dans les lieux nantais, met en mouvement nos regards et nos corps pour une évasion en suspension.

C’est ce qu’il se passe au Grand T le 24 janvier avec The Sea Within, spectacle de la Cie Voetvolck qui réunit Lisbeth Gruwez, chorégraphe et Maarten Van Cauwenberghe, musicien et compositeur.

Sur une planète épurée mais sauvage, dix corps s’invitent dans une danse chorale qui jouit d’une force et d’une fragilité toute calculées. Un rectangle de velours, une moquette de sable, un espace libéré de tout artifice pour laisser place aux corps féminins et aux sons tantôt frissonnants, tantôt méditatifs, tantôt explosifs.

Comme des apparitions,
Telles des envahisseuses d’espace,
Guidées par une force intérieure qui rebondit sur scène, les danseuses voguent en vagues dans un rituel océanique.

Des corps
Des énergies
Des singularités
Des couleurs
Des beautés

Une unisson
En suspension
En mouvement
Une masse
Vibrante
Enivrante
Frissonnante
Tantôt végétale
Tantôt animale
Un tableau vivant
Paysage lancinant

Vagues, remous, marées, courants, jetées…
Méditer, être ici et maintenant, danser l’instant ou se laisser dériver.
Sur cette île, sentant cette mer intérieure qui nous transporte avec intensité, il en faut peu pour rêver s’y laisser emporter.

CF