Une version de la Belle au Bois Dormant qui va vous réveiller !

Milady en sous-sol, une pièce de Jacques Chambon jouée au Théâtre de Poche Graslin. Aurélien Portehaut et Chrystel Rochas y dépoussièrent avec humour (et réalisme ?) ce vieux conte de notre enfance…

Bien installée dans mon fauteuil rouge, la lumière laisse apparaître une belle endormie sur scène, un jeune homme débarque avec fracas dans la pièce ou elle repose, on croit savoir ce qu’il va se passer...Là s’arrête toute comparaison avec le conte originel !
Notre princesse a oublié le langage châtié qu’on lui connaît et notre prince de la loose n’a plus de beau cheval blanc...

En effet le « prince » vient de notre époque et la « princesse » d’il y a quelques 500 années en arrière..autant dire que le décalage est frappant ! La pièce utilise cet éloignement chronologique pour aborder différents sujets en comparant les époques, avec humour bien sûr.
Dans ce huis-clos ces deux personnages vont donc faire connaissance, s’apprivoiser et échanger sur des sujets tels que les loisirs d’hier et d’aujourd’hui, la place de la femme dans la société, les peines carcérales, la politique, le progrès, le sexe, l’amour…Chacun y va de son argumentaire, parfois en enfonçant des portes ouvertes mais on rigole de bon cœur :)

Je pense que mon passage préféré c’est lorsqu’ils abordent le langage de l’époque en le comparant à celui d’aujourd’hui et celui que l’on retrouve dans les livres

Je ne les connaissais pas mais les deux acteurs tiennent leur rôle à la perfection et nous entraînent avec joie dans leurs débats parfois sans queue ni tête, j’ai beaucoup aimé la fin de la pièce, je vous laisse découvrir !

Il n’y a plus beaucoup de dates donc je ne saurais que trop vous conseiller d’y courir !

Alice P.