Viens tel que tu es - Come as you are - de Olivier Lefrançois

Je n’aime pas me faire spoiler par les descriptifs des spectacles que je vais voir, du coup je ne les lis pas, ou en travers. Là j’avais juste vu "TNT" - ok, valeur sûre - "Hip Opsession" - mes potes adorent, ok valeur sûre - "Danse" - ok, j’y vais.

C’est le terme "conférence dansée" que j’avais lu en diagonale et donc pas imprimé. 5mn avant le début du spectacle, je découvre ça, j’ai un doute, je suis là, foutue pour foutue j’y vais.

Avec sa veste et ses baskets Adidas, Olivier Lefrançois nous accueille, nous fait venir, au plus près de lui, parce qu’il est là pour nous parler, pour nous raconter, pour nous faire vivre et partager sa passion : la culture hip hop.
Jeu de question-réponse "Depuis quand ça existe ?" - 1973 - "C’est quoi un sample ?" "Et celui là, vous le connaissez ?" "Dr. Dre il s’est inspiré de qui ?" - Démonstration à l’appui : Charles Aznavour.
"Et ces pas de flamenco, ils vous rappellent rien ? "Et cette danse indienne ?" "Et les battles, elles viennent d’où à votre avis ?" "Et hip hop, qu’est-ce que ça veut dire ?"

Tant de réponse à des questions que je ne mettais jamais posées ! Le chorégraphe et danseur Olivier Lefrançois nous embarque sur l’histoire du hip hop avec une telle passion, qu’il met en mot, en son, qu’il danse, qu’il rap - et s’il avait pu tagguer, je pense qu’il l’aurait fait !
Un vieux de la vieille au dos cassé, comme il dit, il a la cinquantaine et a vu l’émergence de cette culture, ses courants, ses évolutions et il partage avec nous ses valeurs, de bienveillance, de partage, d’échange, de créativité et de positivité.
Come as you are , à la base, cela ne vient pas d’une multinationale prête à vous gaver, c’est issu du hip hop !

Il danse, nous parle et fait des démonstrations de mille styles dont je n’avais jamais entendu parler, joue avec le public, jusqu’à faire monter sur scène un petit groupe de spectateurs bien éclectique - dont j’ai fait partie :D
On le suit, on teste des pas, on bouge, on se laisse embarquer - et on valide totalement le concept de conférence dansée !

La salle n’était pas pleine, et vraiment, elle méritait d’être bondée ! Déjà pour en apprendre plus sur le hip hop - moi qui suit plutôt ouverte d’esprit, j’avais quand même un bon a priori sur cet univers, et pouf ! En remettant un peu d’Histoire dans tout ça, ciao les préjugés.
Mais surtout, Olivier Lefrançois, il a une culture, un regard malicieux et une sacrée façon de bouger. D’un style à l’autre, d’un petit pas à un mouvement, je l’aurais bien observé plus longtemps.

Et bah foutue pour foutue, j’ai bien fait de venir.
Lucie